28 février 2014

Dissolution des groupes violents d’extrême gauche

Yannick Moreau – Dissolution des groupes violents d’extrême gauche

par Yannick Moreau

QAG-25-02-2014-rues-de-Nantes

 

Yannick Moreau veut connaître la réponse du gouvernement sur la dissolution des groupes d’extrême gauche violents, dits « antifascistes »

Durant la séance des questions au gouvernement de mardi à l’Assemblée nationale, Yannick MOREAU a interpelé le Premier ministre.

Il lui a demandé si oui ou non, après le saccage du centre-ville de Nantes ce samedi, le gouvernement allait mettre fin à l’impunité dont jouissent les groupes armés d’extrême gauche.

Se défaussant sur Manuel VALLS, dont la sévérité sélective à été rappelé par Yannick MOREAU, le ministre de l’Intérieur n’a pas répondu à la question, pourtant simple, de la dissolution de ces groupes.

Yannick MOREAU demande donc au Premier ministre si oui ou non le Gouvernement va prononcer la dissolution des groupes violents d’extrême-gauche

 

Posté par upa59 à 07:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Dissolution des groupes violents d’extrême gauche

  • On comprend qu' ils soient dans l' embarras, les français ont bien vu la différence de traitement selon qui manifeste !
    Ils doivent avoir peur de leurs propres extrêmes, comme des musulmans

    Posté par trublion, 28 février 2014 à 08:35 | | Répondre
  • le problème est qu' ils votent en principe à gauche !

    Posté par trublion, 01 mars 2014 à 07:53 | | Répondre
  • Bonjour, Serge
    Ils doivent tous être sourds ...
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux
    dom

    Posté par dom, 01 mars 2014 à 09:21 | | Répondre
Nouveau commentaire